Notre métier s'appuie sur l'importance des enjeux et une idée claire des organisations.

Un constat sur les enjeux de Sociétés

Confrontées aux pressions d'un environnement où les intérêts contradictoires sont exacerbés, les entreprises privées sont de plus en plus en tension. Ceci s'explique pour de multiples raisons, à savoir le contexte social, l'évolution démographique et réglementaire, les incertitudes économiques, les mutations technologiques, l'internationalisation des marchés et l'accroissement de la concurrence. Il est donc primordiale de bien définir les enjeux des individus, des équipes et de l'organisation.


Une idée claire sur les Organisations qui gagnent
  • Croire en l'être humain et ses potentialités
Plus l'être humain se trouve confronté à des difficultés externes et internes à l'organisation, de nature objective ou subjective, plus il se doit de rechercher en lui un certain équilibre relatif, au risque d'être balloté au gré des situations. Dans ce cas il est amené à apprendre à puiser dans ses ressources personnelles et donc ses potentialités cachées. Il en est de même pour une équipe ou une organisation.
  • Voir le système professionnel comme un organisme vivant où tout est flux et se transforme
Toute organisation est liée à des cycles tels que la naissance, le developpement, le déclin, et la mort. Commes les cellules vivantes influencées par leur environnement, l'action d'une personne ou d'un groupe de personne influe sur d'autre personne ou le groupe, et vice et versa. Comme tout système vivant, l'organisation a besoin de moments de respiration, se trouve dans une logique d'apprentissage et est dotée d'intelligence collective amplificatrice. Enfin comme tout système biologique, l'organisation et son environnement, sont un milieu complexe, incertain, paradoxal, en continuel changement. "La seule chose qui ne change pas, c'est le changement", cela peut vouloir dire dans certain cas, une remise en cause radicale. De fait l'organisation ou l'institution est un système dynamique, à géométrie variables et à perception, représentation et sensibilités différentes.
  • Entretenir et partager une vision commune
Nourrir la vision de l'unité, du département, de la division et donc de l'entreprise, ou de l'institution dans sa totalité, en cohérence, à partir de l'ensemble des visions opérationnelles, stratégiques et politiques. Cette vision en action se construit en partenariat avec le maximum d'acteurs internes et externes à l'organisation ou l'institution. Cela demande un minimum de confiance.
  • Les conditions de réussite
Actuellement, seules les organisations qui cultivent cette logique d’apprentissage continue avec ses remises en cause, qui développent la capacité d’aider à la croissance de chaque personne et des équipes et qui construisent ensemble la vision, pourront suivre le rythme accéléré dans lequel nous nous situons.

Cette tâche passionnante et néanmoins difficile due à la complexification de notre époque, demande beaucoup de réflexions en amont de l’action, un minimum de confiance mutuelle, une cohérence globale avec toutes les parties prenantes et une participation effective d’un maximum de personnes. Il s’agit, sans occulter l’aspect quantitatif, de privilégier l’aspect qualitatif. C’est aussi conjuguer en même temps l’action pragmatique du court terme avec la réflexion sur le long terme.
  • Auto-appropriation, Co-responsabilité, Co-création, émergence…
La motivation et la participation effective se déclinent sous forme d'auto-appropriation d'une vision, d'un projet, en co-responsabilité pour une co-création de tous. Les notions de co-responsabilité et de co-création sont importantes. Les Responsables d’une action qu’ils soient internes à l’organisation ou externes, se doivent de créer les conditions favorables pour que l’acteur ou les acteurs concernés fassent émerger les solutions. Si cette condition n’est pas remplie toute réponse laissera apparaître dans le temps des mécontentements, frustrations, rejets, etc….
De plus la dépense d’énergie et son chapelet de tensions, pour faire passer en "force" la dite action en sera d’autant plus conséquente.
  • Une expérience riche dans différentes activités
Il est de plus en plus souhaité que les Responsables et Cadres aient une culture pluridisciplinaire voire une transculturalité pour des raisons évidentes d’adaptation et d’ouverture aux nouvelles situations.